S'inscrire maintenant

Connexion

Mot de passe oublié

Mot de passe oublié? S'il vous plaît entrer votre nom d'utilisateur et votre adresse e-mail. Vous recevrez un lien pour créer un nouveau mot de passe par courriel.

Connexion

S'inscrire maintenant

Recevez gratuitement les conseils des autres membres et partagez les votres, l inscription est l accès au service est totalement gratuit. Une fois votre inscription réalisée vous serez en mesure de gérer votre profil, ainsi que les questions que vous avez posé. Un réel suivi pour toujours avoir vos conseils préférés avec vous

Les 5 signes de violence conjugale

Les 5 signes de violence conjugale

La violence conjugale, lorsqu’elle survient, peut se traduire de différentes façons dans une relation de couple. L’un des conjoints adopte un comportement intimidant pour mieux contrôler l’autre de manière physique, émotionnelle, sexuelle ou financière. Avant d’en arriver à une violence directe, voici succinctement quelques signes qui permettront de la détecter.

Manque de respect

La relation abusive se nourrit du manque de respect entre les deux conjoints. La personne aime vous rabaisser continuellement, il snobe vos opinions et se montre extrêmement blessant. Une telle démarche est plus aisée si l’on considère que le partenaire violent est souvent attiré par des personnes vulnérables de par leur jeune âge ou suite à une expérience traumatisante récemment vécue.

Pression pour avoir des relations sexuelles

Considérant le ou la partenaire comme son objet, la personne croit pouvoir en disposer comme bon lui semble, y compris pour des relations sexuelles. Cette démarche représente un total mépris pour les besoins et envies du partenaire qui n’est plus vu comme un être humain, mais comme un objet sexuel.

Possessivité et jalousie

La possessivité va de pair avec le comportement général du partenaire violent. La personne est persuadée que vous allez l’abandonner et a donc besoin de vous contrôler entièrement. Pour calmer le sentiment de jalousie extrême, il faut que cette personne s’assure que l’on abandonne sa liberté pour elle, que l’on accepte de voir d’autres personnes du sexe opposé, voire s’isoler de ses proches, y compris sa famille.

Réactions effrayantes en cas de colère

reaction-violente
Toujours au titre de la recherche soutenue de contrôle, l’intimidation est le signe par excellence d’une violence conjugale et elle est dans son paroxysme en cas de colère. Le partenaire vient trop près de vous, montre son poing, formule des menaces et peut frapper du poing sur un mur ou jeter des objets.

Rien n’est de sa faute

Tout élément négatif qui survient dans la vie du partenaire violent n’est qu’un prétexte pour tout mettre sur le dos de l’autre. Le partenaire violent reste simplement centré sur lui-même et refuse de se remettre en question pour reconnaître ses torts. Il va même jusqu’à vous faire des reproches injustifiés.

D’autres signes existent et ils concourent tous à nourrir le sentiment de peur et d’extrême domination que l’on observe dans une violence conjugale. Les partenaires victimes se sentent obligés d’approuver tout ce que dit et fait leur conjoint et de se justifier en permanence. La relation de couple n’est plus ce qu’elle devrait être; elle ressemble davantage à une relation de dépendance entre la personne soumise et la personne dominante.

Violence conjugale, comment briser le silence :

Les 5 signes de violence conjugale
Laissez votre vote !